logo
2013 . Forcalquier (F-04)

Marqué par l’histoire, le sîte du cloître des Cordeliers est un site d’une grande sensibilité. La matière est ici une lecture commune de ce qui fait nos racines et notre avenir. Le carré vide du cloître fait renaître le jardin et un nouveau rapport au monde. La déclivité, la présence omniprésente du patrimoine comme leg inestimable, font de ce lieu un lieu de culture vivante. Le jardin et les espaces de vide sont le lien entre le bâti massif, épais et les hommes. Ces vides sont la base d’un travail, d’un dialogue entre le futur équipement de la médiathèque et le cloître des Cordeliers et plus largement le village de Forcalquier

La lumière traverse le sîte. Elle pénètre les espaces interieurs et exterieurs en signifiant la présence de la pierre. Rugueuse, lisse, de grande ou de petite dimension, la pierre vie avec le bâti. Elle montre les époques, les modifications du site et son passé changeant et actif. La pierre devient le temoin et le mirroir de l’histoire. Sa texture, sa couleur imprégnent notre esprit, elle inscrit en nous la mémoire d’une couleur, d’une atmosphère. La future médiathèque devient, entre tout ces éléments, la matière: la pierre de Forcalquier. La sérénité est ancrée dans ce lieu. Tout concourt ici au murmure placide du silence. La recherche permanente d’une harmonie, d’un équilibre, est pour la médiathèque la voûte de l’ensemble de la conception. Penser, apprendre, se concentrer, ce lieu devient un havre de paix où l’homme est au coeur de nos préoccupations. Par le jardin, le projet invite le monde végétal. Une nature humanisée dans l’âme des jardins. Il y vit la plus grande sérénité que l’homme peut disposer. Poétique et mystérieux, le jardin est à la fois serein et joyeux.

Le cloître est un élément d’architecture du site marquant, la nouvelle médiathèque vient le révéler. Par le travail des points de vues et de la déclivité, la médiathèque ne sera pas visible depuis le cloître. Le projet s’inscrit et prolonge le site existant, en respectant son environnement. Le cloître conserve son rapport au ciel. Dans le même temps, le projet propose de créer un accès du cloître vers la nouvelle construction à travers un escalier existant, et la création d’un nouvel escalier au niveau du jardin de lecture. Cet escalier, d’une dimention de 1.20 m, prend la place de la fenêtre existante dans ce mur. Le projet est, ici, de faire découvrir à travers, la promenade et la déambulation,ce site extraordinaire. La médiathèque crée cette relation entre le passé actif, utilsé et le futur savoir d’une construction contemporaine. Par ce travail d’accès et de points de vue, le projet témoigne de la volonté du site d’être en perpétuelle recomposition.

conception d’une médiathèque intercommunale

salles de lecture, de conte, salle polyvalente.

surface plancher: 657 m²

maîtrise d’ouvrage: commune de forcalquier

mission de base loi MOP

mission mobilier

mission signalétique

bâtiment basse consommation BBC,

chaudière à gaz haute performance énergétique,

puit canadien,

confort thermique.